Concours printemps des poètes

Quatre élèves du Mont Saint Jean ont eu l’honneur d’être primés à l’occasion du concours du “Printemps des Poètes” organisé par la Ville d’Antibes pour leurs réalisations sur le thème de l’Ephémère.
Bravo à Clémence Bonhomme (6eA), Thibault Pitelet (4eC), Giulio Davi-Ferrante (3eC) et Lucas Laboisne (1eC) !
Et merci à la Mairie d’Antibes Juan les Pins pour cette belle action proposée à nos jeunes poètes.

Participation partenariat ville d’Antibes – UNICEF

Notre équipe d’élèves engagés en faveur de l’Unicef a été très honorée de participer avec leurs homologues du Lycée Audiberti à la signature du partenariat “ville amie des enfants” entre la ville d’Antibes Juan les Pins et l’Unicef France en présence de M. le Maire Jean Leonetti, de messieurs Dahan, EL Jazouli, et de mesdames Thomel et Ficarella.
Félicitations pour leurs mobilisation sans faille, toute à l’honneur de nos jeunes antibois !

Latinum Certamen 2021 : le niveau monte !

Cette année, notre « défi latin » a vu participer 6 élèves, de la 6e à la Terminale ! Pourtant, le défi a augmenté dans sa difficulté : il s’agissait de découvrir une chanson du XXe siècle dont la syntaxe était volontairement erronée (Vice et versa des Inconnus) et un extrait d’un traité théâtral que les élèves ne pouvaient trouver nulle part sur Internet : Le comédien désincarné de Louis JOUVET ! Mais nos six tenaces participants (Nolhan AISSAOUI-BOLOGNINI, Nina LEVY, Léon SPRUNCK, Garance IANNONE, Colombe IANNONE et Ema LEONETTI) n’ont pas baissé les bras et ont tous réussi à traduire ou à trouver la référence des deux œuvres concernées, grâce à l’indice généreusement caché dans le CDI remodelé par Mme GERMAIN ! Merci donc à tous les participants, à Mme GERMAIN et DEROCHE pour leur accueil et leur aide et à M. LEANDRI-VENDEUVRE pour son indéfectible mécénat !

Les lots du Collège étaient cette année des places de cinéma et Asterix Gallus (Astérix le Gaulois intégralement traduit en latin !).

Les lots du Lycée étaient des places de cinéma et le texte latin de l’Énéide de VIRGILE accompagné d’une nouvelle traduction en vers d’Olivier SERS.

À l’année prochaine !